Pour attaquer cet été 2020 après la période compliquée que nous venons de traverser, j’ai voulu vous proposer un article un peu plus léger en reprenant 10 citations et phrases par traders célèbres. Ces citations sont intéressantes, car elles sont la résultante d’expériences heureuses ou malheureuses acquises tout au long de leurs vies de traders. Il est, à mon avis, intéressant de regarder ces citations pleines de bons sens et qui pourraient nous permettre parfois, de reprendre le dessus face à notre ego s’amusant à nous jouer des tours.

Je vais classer par auteur, une dizaine de citations qui j’espère, vous apporteront quelques idées de réflexions et de corrections pour votre futur trading. Attention, certaines citations sont très imagées et il va falloir faire preuve d’un peu d’imagination. J’ai principalement voulu vous trouver des citations que vous n’avez pas l’habitude de voir même si parfois certaines sont antinomiques.

Je vais commencer par le plus connu et reconnu comme le meilleur investisseur de tous les temps, j’ai nommé « l’oracle d’Omaha », Warren Buffet :

1 – Il faut être avide quand les autres sont peureux et peureux quand les autres sont avides 
2 – Les opportunités n’arrivent pas fréquemment. Alors quand il pleut de l’or, sortez le seau, pas le dé à coudre.
3 – N’achetez que ce que vous seriez parfaitement heureux de conserver si le marché fermait pendant 10 ans.
4 – La plupart des gens commencent à s’intéresser aux actions quand tout le monde s’y intéresse. Le bon moment pour être intéressé est justement quand personne ne l’est. Vous ne pouvez pas acheter ce qui est populaire et obtenir de bons résultats.
5 – Le meilleur moment pour nous c’est quand une société de qualité rencontre des problèmes temporaires. Nous aimons acheter les sociétés pendant qu’elles sont sur la table d’opération.
6 – Mieux vaut acheter une entreprise extraordinaire à un prix ordinaire qu’une entreprise ordinaire à un prix extraordinaire.
7 – J’essaie d’investir dans des sociétés d’une qualité telle qu’elles fonctionneraient même si un idiot les dirigeait. Car tôt ou tard cela arrive toujours.
8 – Le prix, c’est ce que l’on paie, la valeur, c’est ce que l’on obtient.
9 – Je veux pouvoir expliquer mes erreurs. C’est pourquoi je ne fais que des choses que je comprends.
10 – Règle numéro un : ne perdez pas d’argent ; règle numéro deux, n’oubliez jamais la règle numéro un.

Le deuxième trader que j’apprécie tout particulièrement est Jesse Livermore considéré comme le meilleur spéculateur de tous les temps. Sa vie est un roman que je vous invite à la découvrir. Seule sa fin de vie est tragique malgré toute cette extraordinaire réussite.

1 – Les patterns se répètent parce que la nature humaine n’a pas changé depuis des milliers d’années
2 – achetez les actions qui montent et vendez les actions qui baissent.
3 – Ne tradez pas tous les jours de l’année.
4 – Renforcez les positions gagnantes et coupez les positions perdantes
5 – Dans chaque secteur, tradez le leader, le seul qui vous montre la plus forte tendance.
6 – Les marchés n’ont jamais tort, les opinions souvent.
7 – Aucune règle de trading ne vous donnera 100% raison.
8 – Tant que l’action va dans le bon sens et que le marché va aussi dans le bon sens, ne soyez pas pressé de prendre vos bénéfices.
9 – Les grands mouvements mettent du temps à se développer
10 – Il n’y a rien de nouveau à Wall Street. Ça ne peut pas être parce que la spéculation est aussi vieille que les collines. Tout ce qui se passe sur le marché boursier aujourd’hui s’est déjà produit et se reproduira.

Peter Lynch est aussi un des grands gourous de Wall Street. Pour preuve, il a aligné environ 30% de gain annuel entre 1977 et 1990 passant de 18 millions de dollars à ….. 14 milliards, à travers son fond de gestion Fidelity Magellan Fund.

1 – Dans ce business, si vous êtes bon, vous aurez raison 6 fois sur 10. Vous n’aurez jamais raison 9 fois sur 10.
2 – Si vous passez 13 minutes à analyser des prévisions boursières et économiques, vous en avez perdu 10
3 – La clé pour gagner de l’argent en bourse, c’est de ne pas se laisser effrayer facilement
4 – Quand quelqu’un découvre qu’il n’est pas bon au baseball, il finit par déposer sa batte. Quand quelqu’un découvre qu’il n’est pas bon en stock picking, il a tendance à persister malgré tout
5 – Ne détenez pas plus d’actions que vous ne pouvez en rester informé.
6 – Une baisse boursière, c’est une excellente occasion de ramasser des aubaines que les investisseurs paniqués abandonnent dans leur fuite
7 –Soyez toujours capable d’expliquer la raison qui vous pousse à acheter un titre
8 – Il y aura des récessions et des chutes à la Bourse. Si vous ne comprenez pas cette réalité, alors vous n’êtes pas prêt, vous ne réussirez pas sur les marchés.
9 – Une clé importante pour investissement est de se rappeler que les actions ne sont pas des tickets de loteries.
Comme quoi personne n’est prophète en son pays avec cette dixième et dernière citation. C’était bien sûr avant une révolution qu’il ne pouvait prévoir.
10 – Méfiez-vous des nouvelles technologies. 100 millions en cash (levés en bourse), 100 doctorants, 99 microscopes et zéro revenu.

Je vous présente Ray Dalio. Assez méconnu en France, cet américain qui a créé et dirige le fonds d’investissement Brigdewater, en fait un des traders les plus influents d’aujourd’hui.

1 – la principale raison pour laquelle j’écris mes observations tous les jours est que je veux savoir où je me suis trompé.
2 – Celui qui vit à travers une boule de cristal mangera du verre brisé
3 – douleur et réflexion = progrès
4 – Les traders moyens ont tendance à acheter haut et vendre bas
5 – les erreurs sont le chemin du progrès
6 – Il est assez courant que les gens laissent leur ego gêner leur apprentissage
7 – La plus grande erreur des investisseurs est de croire que ce qui s’est passé dans le passé récent est susceptible de persister. Ils supposent que quelque chose qui était un bon investissement dans un passé récent est toujours un bon investissement.
8 – Pour faire de l’argent sur les marchés, vous devez penser indépendamment de tout le monde
9 -Les gens qui s’inquiètent de bien paraître cachent généralement ce qu’ils ne savent pas et leurs faiblesses, de sorte qu’ils n’apprennent jamais comment les traiter correctement et ces faiblesses resteront des obstacles à l’avenir

Quatrième et dernier trader, Stan Weinstein. Spécialisé dans l’analyse graphique, il explique notamment à travers son livre best-seller «  »secrets pour gagner en bourse », les 4 phases d’un cours associé à la moyenne mobile 150 jours. Ces deux faits d’armes sont d’avoir lancé un signal d’achat en 1982 juste avant le retournement des marchés et d’avoir vendu ses actions quelque temps avant le Krach de 1987. Une référence

1 – N’achetez ou ne vendez jamais une action avant d’avoir étudié son graphe
2 – N’achetez jamais une action parce qu’elle paraît bon marché après avoir pris un bouillon
3 – Soyez logique, si vus vous rendrez compte que parfois vous achetez ; parfois vous vendez dans des situations pratiquement identiques, c’est que quelque chose ne va pas avec votre technique.
4 – N’achetez jamais une action dans une tendance baissière, peu importe si son PER est bas. Plusieurs semaines après son point bas, vous comprendrez pourquoi.
5 – Une résistance est toujours valide, même vieille de plusieurs années. Moins elle est récente, moins elle sera puissante.
6 – Avant d’acheter, posez-vous ces questions : Les volumes ont-ils explosé ? Le titre a-t-il largement cassé au-dessus de sa zone de cassure ?
7 – À la cassure, achetez la moitié de votre position et l’autre moitié après validation de la hausse (règle de Jesse Livermore également)
8 – Ne prenez pas votre décision de vente sur le rendement d’un titre.
9 – Ne faites jamais de moyenne à la baisse.
10 – N’attendez jamais la prochaine reprise pour vendre vos actions perdantes.

Pour finir cet article, voici la citation non pas d’un trader, mais d’un écrivain du XIXe siècle, je vous laisse chercher lequel. Indices, il est américain et a écrit un roman repris en dessin animé que les + de 50 ans ont dû voir sur Récré A2. Désolé pour les milléniums.

Octobre : c’est l’un des mois particulièrement dangereux pour spéculer à la bourse. Les autres sont juillet, janvier, septembre, avril, novembre, mai, mars, juin, décembre, août et février.

 Michael

Téléchargez le dernier Ebook

Recevez de l'argent à chaque transaction

You have Successfully Subscribed!